Conseils bébé

Comment habiller un bébé pour dormir la nuit ?

Comment habiller un bébé pour dormir la nuit

L’habillement d’un bébé pour dormir la nuit constitue un sujet de préoccupation majeure pour les parents et les soignants, suscitant un véritable stress. Le besoin d’un sommeil reposant pour le nourrisson s’accompagne souvent d’incertitudes. Cela repose surtout sur la manière adéquate de le vêtir, afin d’éviter qu’il ne souffre de trop de chaleur ou de froid. Au-delà du confort, habiller un bébé la nuit représente une question de sécurité. Car il est essentiel que les bébés soient correctement habillés en fonction de la température de leur environnement, afin de prévenir tout risque de surchauffe. Les spécialistes déconseillent également de couvrir les bébés avec des couvertures, afin d’éviter tout risque de suffocation ou d’étranglement.

Comment habiller bébé pour dormir ?

Les experts recommandent aux parents et aux soignants qui veut habiller bébé pour dormir de privilégier une ou plusieurs couches de vêtements de nuit pour maintenir une chaleur suffisante sans avoir besoin d’utiliser des couvertures. Il est toutefois recommandé d’éviter une surchauffe. Et par conséquent, les vêtements de nuit ne doivent pas être trop épais ou recouvrir la tête du bébé. Pour assurer un sommeil en toute sécurité, les couvertures doivent être tenues à l’écart du berceau. Car, elles peuvent augmenter le risque de suffocation, d’étranglement, voire du syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Une couverture peut également entraîner une position de sommeil dangereux pour le bébé.

Les vêtements de nuit peuvent être superposés pour être adaptés à la température ambiante et offrir la chaleur nécessaire. Dans de nombreux cas, une combinaison peut être une option de vêtements de nuit efficace. D’une manière générale, les parents et les soignants devaient habiller un bébé avec seulement une couche de plus que ce dont un adulte aurait besoin pour rester au chaud dans la même pièce. Cette règle permet d’éviter les regroupements excessifs, qui peuvent entraîner des risques de surchauffe.

Les experts identifient les couvertures portables et les sacs de couchage comme des vêtements de nuit sûrs et efficaces. Cependant, certaines précautions doivent être prises en compte. Si un sac de couchage ou une couverture portable limite les mouvements d’un bébé, il ne doit plus être utilisé dès que l’enfant commence à tenter de se retourner seul, ce qui peut se produire à partir de l’âge de 2 mois. De plus, il est essentiel de s’assurer que rien ne couvre la tête ou le visage du bébé, car les chapeaux et autres couvre-chefs peuvent provoquer une surchauffe ou entraver la respiration du nourrisson pendant son sommeil.

Faut-il emmailloter bébé ?

Concernant l’emmaillotage, cette pratique consiste à envelopper un bébé dans une fine couverture pour le calmer et faciliter son sommeil. Bien qu’elle soit considérée comme une option pour les nouveau-nés, les parents et les soignants doivent évaluer ses avantages et ses risques potentiels avant de décider d’emmailloter leur bébé. L’emmaillotage peut apaiser certains bébés et les aider à dormir, mais il n’existe aucune preuve que cela soit plus sûr que l’utilisation de vêtements de nuit superposés. En réalité, l’emmaillotage peut devenir risqué dès que le bébé commence à se retourner seul, car il aura du mal à se retourner face contre terre s’il est emmailloté. Ainsi, la plupart des bébés devaient cesser d’être emmaillotés vers l’âge de 3 mois, mais certains peuvent commencer à se retourner dès 2 mois.

Comment emmailloter un bébé

habiller bébé la nuit

Lors de l’emmaillotage d’un bébé, il est préférable d’utiliser une couverture légère et fine. Le soignant peut placer le bébé sur la couverture étalée, puis l’envelopper autour de son torse et du reste de son corps. Les bras du bébé peuvent rester à l’intérieur ou à l’extérieur de l’emmaillotage, car cela n’affecte en rien sa sécurité. D’autres conseils importants pour emmailloter en toute sécurité :

  • Placer le bébé sur le dos : Il est impératif de toujours coucher un bébé emmailloté sur le dos dans son berceau, car la position ventrale ou latérale peut augmenter le risque de suffocation.
  • Ne pas trop serrer : Un emmaillotage trop serré peut entraver la respiration du bébé. Une pression excessive due à un emmaillotage trop serré peut également endommager les hanches du nourrisson.
  • Surveiller la température du bébé : L’emmaillotage peut emprisonner la chaleur, surtout si la couverture est trop serrée. Les signes de surchauffe chez un bébé emmailloté incluent la transpiration, des rougeurs sur les joues et une peau chaude au toucher.
  • Éviter les couvertures lestées : Les experts déconseillent l’utilisation de tout type de couverture lestée ou d’emmaillotage lesté pour des raisons de sécurité. Le poids supplémentaire peut provoquer une surchauffe ou rendre la respiration plus difficile pour un bébé en développement. Ce qui augmente le risque de suffocation.
  • Savoir quand arrêter l’emmaillotage : L’emmaillotage doit généralement cesser dès que le bébé commence à faire des efforts pour se retourner tout seul. Les parents et les soignants qui ont des questions ou des inquiétudes concernant la sécurité ou la pertinence de l’emmaillotage doivent consulter un pédiatre pour obtenir des conseils médicaux spécifiques.

En suivant ces directives, les parents et les soignants peuvent s’assurer que le sommeil du bébé est à la fois confortable et sécurisé. Cela favorise ainsi son bien-être et sa croissance harmonieuse.

Comment savoir si votre bébé est confortable ?

Habiller un nourrisson pour dormir doit viser à maintenir une température corporelle optimale. Savoir discerner les signes de confort peut empêcher tout excès de chaleur ou de froid chez le bébé.

Les experts mettent en garde contre l’habillage trop chaud du nourrisson pendant son sommeil. Car cela peut entraîner des risques de surchauffe préjudiciables à sa santé. Les signes potentiels d’une surchauffe chez le nourrisson incluent :

  • Transpiration
  • Cheveux humides
  • Peau rouge ou présentant des signes d’éruption cutanée
  • Joues rougies
  • Respiration accélérée
  • Sensation de chaleur au niveau de la poitrine

Conseils pour les vêtements de nuit du nourrisson

Le marché propose une multitude de produits de vêtements de nuit. Ce qui peut être déconcertant pour les parents et les soignants qui recherchent l’option la plus sûre pour le sommeil du bébé. Voici quelques conseils utiles lors de la recherche de vêtements de nuit pour le nourrisson :

  • Évaluer le nombre de vêtements de nuit nécessaires : Compte tenu de la croissance rapide des nourrissons, il n’est pas nécessaire d’avoir une grande quantité de vêtements de nuit. En général, quatre à six ensembles de vêtements de nuit sont suffisants pour s’assurer qu’un vêtement propre et sec est toujours disponible au moment de préparer le bébé pour le sommeil.
  • Opter pour des vêtements de nuit à ouverture facile : De nombreux parents et soignants préfèrent des vêtements de nuit faciles à ouvrir au niveau des jambes. Ce design permet de les enfiler et de les retirer rapidement lorsqu’il est nécessaire de changer la couche du bébé pendant la nuit.
  • Privilégier les couches légères : Les couches fines permettent d’ajuster plus facilement les vêtements du bébé à la température ambiante, tout en présentant les risques de surchauffe.
  • Éviter les risques pour la sécurité : Aucun objet, y compris les tétines, ne doit être attaché aux vêtements du bébé. Car les cordons et les attachés augmentent le risque d’étranglement accidentel. Les boutons et autres petits objets doivent être retirés des vêtements s’ils sont mal réglés. Car ils pourraient se détacher et devenir des risques d’étouffement.

Recommandations pour un sommeil sûr

Des organismes d’experts fournissent des recommandations spécifiques pour favoriser un sommeil sûr chez les bébés. Ces conseils visent à réduire le risque de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Ce risque est le plus fréquent chez les nourrissons de la naissance à 6 mois. Mais, il peut survenir jusqu’à 1 an.

Les parents et les soignants peuvent se concentrer sur la mise en œuvre des recommandations de base qui échouent un sommeil sûr :

  • Placer le bébé sur le dos : Il est essentiel de coucher le bébé sur le dos pour garantir sa sécurité. Les bébés qui dorment sur le dos sont les moins exposés au risque de SMSN.
  • Partager la chambre : La plupart des experts recommandent de faire dormir le bébé dans la même chambre que les adultes, mais sur une surface de couchage complètement séparée. On recommande souvent de partager la chambre jusqu’à ce que le bébé atteigne au moins 6 mois.
  • Utiliser des surfaces de sommeil fermes et planes : Pour prévenir le SMSN, la surface sur laquelle le bébé dort doit être plane et fabriquée avec des matériaux fermes. Les surfaces de sommeil doivent être recouvertes uniquement d’un drap-housse bien ajusté.
  • Éviter les couvertures et les objets moelleux : Tous les objets moelleux dans le berceau du bébé, y compris les oreillers, les couvertures, les pare-chocs et les peluches, augmentent le risque d’étouffement, de SMSN et d’étranglement. Ils doivent être tenus éloignés de la zone de sommeil du bébé.
  • Vérifier la construction du berceau : Les berceaux et les matelas doivent respecter les normes de sécurité établies par la Commission de sécurité des produits de consommation. Avant d’acheter ou d’utiliser un berceau ou un matelas, les soignants doivent s’assurer que le produit est conforme, qu’il n’a pas été rappelé et qu’il est en bon état, sans pièces manquantes.
  • Donner une tétine avant de dormir : des études conçues pour donner une tétine au bébé pendant un certain temps avant de s’endormir peuvent réduire le risque de SMSN. Cependant, si le bébé est allaité, il ne doit pas utiliser de tétine avant d’avoir commencé à téter régulièrement. Par souci de sécurité, il ne faut jamais laisser un bébé dormir avec une tétine attachée à ses vêtements de nuit.
  • Éviter les biberons au lit : Les bébés qui utilisent un biberon pendant leur sommeil peuvent développer des caries dentaires. Il est donc préférable de leur donner leur dernier repas de la journée avant de les mettre au lit.
  • Offrir du temps sur le ventre pendant la journée : Lorsque le bébé est éveillé, le temps passé sur le ventre peut l’aider à développer sa motricité et à maintenir la forme de sa tête. Le temps passé sur le ventre doit toujours être surveillé attentivement, et la durée peut augmenter progressivement au fur et à mesure que le bébé grandit.

D’après https://www.sleepfoundation.org/

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sommaire

Articles populaires

Articles en relation

Recevez les meilleurs conseils directement par email

Indiquez votre email pour recevoir notre newsletter.

Categories